Menu

© 2012 BlogName - All rights reserved.

Firstyme WordPress Theme.
Designed by Charlie Asemota.

Réunion : halte aux conditions de travail impossibles dans le primaire !

26 novembre 2017 - Author: Gus - Comments are closed

Des enseignant·es du primaire, adhérent·es du syndicat SUD Education 91, venu·es de Lisses, Etampes, Arpajon, Massy et Palaiseau, se sont réuni·es le 21 novembre en commission lors de l’Assemblée Générale du syndicat.

Elles·ils ont fait ce constat : la situation est de plus en plus préoccupante dans l’ensemble des circonscriptions représentées.

– le manque d’AVS est criant malgré les promesses des « cadres » de la DSDEN du département, que le syndicat a rencontré à deux reprises l’an dernier. Le cas d’une école au bord de la rupture a été évoqué. Les ZIL et les BD sont régulièrement sollicité·es pour pallier les manques ; même si elles·ils le sont sous des prétextes pédagogiques, comme cela est écrit dans une note de service (à Étampes), l’accompagnement des enfants en situation de handicap ne fait pas partie de leur mission. Il est bien évident qu’elles·ils n’abandonnent pas leurs collègues lorsque cela va mal, mais rappelons-le, ce n’est pas leur rôle. Le syndicat soutiendra tous les collègues qui décideront d’user de leur droit de retrait et de grève. Le syndicat soutiendra toutes les actions qui viseront à porter plus avant nos revendications. N’hésitez donc pas à nous contacter.

Pour SUD Éducation, c’est l’ensemble des conditions de l’accueil des enfants handicapé­e­s qui est à revoir:
– Cela passe par la formation et par la titularisation de tout le personnel en place et par le recrutement de personnels statutaires.
– Cela passe par une augmentation du nombre d’enseignant·es spécialisé·es, par une augmentation du temps de leur formation et par une facilitation d’accès aux formations nécessaires.
– Cela passe par la remise en place de RASED efficients et présents sur le terrain.
– Cela passe par une réduction des effectifs dans toutes les classes.

Or ce qui a été aussi constaté, c’est que les classes sont surchargées (surtout en maternelle) et que le manque de prises en charge par les RASED est flagrant (psychologue scolaire non remplacée à Etampes par exemple).

Ce contexte entraîne une dégradation de nos conditions de travail et perturbe la scolarité de nos élèves.

Comment croire nos « supérieur·es » qui parlent de réussite scolaire ? Que font-elles·ils pour améliorer la situation ? Rien !

Pour ne pas en rester au constat, les enseignant·es présent·es ont décidé de s’organiser et de soutenir de façon active nos collègues en difficulté sur le terrain, donc n’hésitez pas à nous contacter au 06 04 10 26 15.

Afin de construire une mobilisation collective forte et en mesure de faire valoir nos droits, la commission premier degré du syndicat se réunira de nouveau le vendredi 15 décembre de 9h00 à 17h00 à Orsay au local SUD Education, campus de la fac d’Orsay, Bât 308 au rez-de-chaussée à gauche. Contact : 01 69 1 5 55 63

Categories: - Primaire, - SUD Education 91